Ecriture du 6 mars 2017


« Femme Sorcière

Au fond de ma tanière me voilà muée

Non pas pour effectuer de sortilèges

Mais bien pour savourer ce cycle qui vient de s’achever.

Par la venue tant attendue

De cet élixir de Vie

Qui coule en moi enfin…

D’un rouge profond

Aux entrailles de la Terre il me relie

Une puissance inouïe de lui surgit

Mais il s’agit bien de Moi en Réalité,

car c’est Moi qui le Crée

Je suis Femme Sorcière

et en cette fin de l’Ere

Je savoure ces moments en moi-même

Sentant le sang couler dans mes veines

Je me sens réunie

Et soutient en moi cette nouvelle Vie

Le nouveau cycle de la roue de la Vie

Qui tournera à l’Infini. »

Anaïs